Une chirurgie sur un arbre?

 

Et bien oui c’est possible! Lorsqu’un arbre est victime d’un accident, coup de pelle mécanique, face à face avec une voiture etc. Peu importe ce qui peut provoquer un décollement de l’écorce du tronc ou des branches primaires, il existe un traitement pour les blessures au tronc d’un arbre qui aide à diminuer les dommages à long terme causés par l’accident. 

 

De l’écorce décollée

 

Lors d’impacts relativement puissants sur le tronc d’un arbre, il arrive fréquemment de voir son écorce et le cambium (membrane fine qui se situe sous l’écorce (Suber et Liber) et qui assure la croissance en diamètre de l’arbre) se décoller et exposer le bois d’aubier, aussi appeler bois vivant car il contient encore des cellules vivantes.

 

Lorsque l’écorce et le cambium se séparent mais reste prise après l’arbre, l’espace créée devient une place de choix pour l’accumulation d’humidité et devient donc une porte d’entrée pour les insectes et les maladies.

 

 

La cicatrisation

 

Tout comme les êtres humains,  les arbres on la capacité de cicatriser leurs blessures. Bien sur leur processus de cicatrisation est beaucoup plus lent que le nôtre mais ils finissent tout de même à y arriver. Vous remarquerez lorsque vous ferez faire l’élagage d’un arbre, un an ou deux plus tard, on peut déjà observer le cal cicatriciel se refermer par dessus les coupes. Si vous ne voyez pas le cal cicatriciel après deux ans c’est probablement parce que vous avez coupé la branche trop près, trop loin du tronc ou dans un mauvais angle.

 

Comme pour la cicatrisation des coupes, l’arbre arrivera a guérir toutes les blessures qui lui sont faites au tronc. À condition de bien les réparer, voici donc une marche à suivre pour la réparation des blessures de votre arbre.

 

L’opération

 

Il est temps de passer au bistouri! Lors de la chirurgie il faut absolument retirer tous les morceaux d’écorce qui se détache de l’arbre même si c’est de quelques millimètres seulement. Il faut donc:

 

  • Délimiter une zone qui englobe la blessure au complet.
  • Couper la délimitation de la zone en forme de rond ou d’ovale idéalement.
  • Plus la forme de la zone est ronde, ovalisée plus l’arbre cicatrisera rapidement .Il ne faut pas non plus couper trop d’écorce pour rien et agrandir exagérément la blessure.
  • Une fois la zone bien découpée il est souhaitable de recouper les bord de l’écorce avec un angle de 45°. L’angle aidera aussi à la cicatrisation
  • Lors de forts impacts sur un tronc d’arbre on peut voir des éclisses provenant du bois d’aubier, il faut également couper ces éclisses de bois qui peuvent aussi accumuler l’humidité et cacher des insectes.

 

Et voilà votre arbre pourra guérir le plus rapidement possible sans accumuler l’humidité et risquer de contracter des maladies indésirables.

 

 

Post-opératoire

 

NE PAS recouvrir votre chirurgie avec un produit  »miracle » qui aide la guérison de blessures d’arbres. Ce type de produit sont vendu en vantant les capacités du produit à empêcher l’humidité et les maladies de s’infiltrer par la blessure. Pourtant, appliquer un tel produit sur une plaie fraîche aide à l’accumulation d’humidité car il empêche la plaie de respirer. Ces produits empêchent aussi le cal cicatriciel de bien se former et ralenti sa formation. Bref, ces produits sont à éviter car ils ralentissent la guérisons de votre arbre et augment les risques de contracter des maladies.

 

Finalement, une bonne chirurgie sur un tronc blessé vous permettra assurément d’éviter l’abattage d’arbre quelques années plus tard.

 

blessure tronc arbre
Chirurgie de blessures sur un tronc d’arbre
Partager...